Logo

Domaine Julien Auroux

Ça manquait un peu de Sud Ouest ces derniers temps à l’Epicerie ! Et bien après Fabien Jouves, c’est Julien Auroux qui fait son entrée chez nous avec ses quilles de Boisse, du côté de Bergerac. Julien est un vigneron très prometteur qui travaille également sur la fraîcheur plutôt que la puissance et le fût. La cuvée que nous préférons s’appelle d’ailleurs « Sans bois ni loi », histoire de vous donner une idée de l’état d’esprit du garçon !

C’est en 2013 qu’il reprend les 11 hectares du domaine familial et passe la totalité en Bio. Son objectif est simple : faire goûter un Bergerac comme un Bergerac et arrêter de copier les voisins Bordelais ! Et voilà donc un bel exemple d’accomplissement des cépages bordelais sans l’aide du fût et avec une identité propre. Allez, cessons les palabres et rentrons dans le vif des sujets…!

  • Bergerac Domaine Blanc : une entrée de gamme avec du Sauvignon bon et vif, avec juste la petite pointe d’amertume sympa pour se démarquer de la Loire. Un très bon petit prix !
  • Bergerac Domaine Rouge : Cabernet et Merlot pur jus à petit prix et propre s’il vous plait ! C’est pas tous les jours qu’on voit ça dans ce coin de la France ! (coucou Bordeaux!;))
  • Sans Bois ni Loi Rouge : Merlot 100%, pas de passage barrique. Nom de dieu quelle merveille ! (Big up Marielle). Cette super cuvée nous rappelle un peu le travail d’un Antonin Jamois, déjà mis en avant à l’Epicerie.
  • Sans Bois ni Loi Blanc : Sauvignon et Sémillon de haut vol pour un prix loin d’être déconnant. A goûter absolument !
  • Cimes dans la Brume : un bel hommage au paysage qui fait face à son chai. Cette cuvée en quasi 100% Sauvignon (petite pointe de Merlot) mérite un peu d’attente ou un carafage. Il y a de la mâche ! On est clairement sur un vin de carnivore qui se déguste autour d’une belle pièce de bœuf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *